Les autres sites de l'association

logo sc 2lignes 2
LogoTS
SOS

Voir toutes les sorties

Dernière ligne droite avant l'expo Sentinelles du climat

Mise à jour du 02.11.2020 : les préparatifs continuent mais le Muséum étant fermé au public suite aux dernières annonces gouvernementales, il faudra patienter encore un peu... Nous ne manquerons pas de vous tenir informés !

Plus que quelques jours à patienter ! Dès le 14 novembre, vous pourrez découvrir l'exposition Sentinelles du climat. Rainette, lézard ocellé, papillons : comment traversent-ils la crise climatique ? Par l'immersion dans 3 milieux sensibles, la visite interroge sur le futur possible des paysages de Nouvelle-Aquitaine. Découvrez, participez : il reste possible de construire un projet de société résiliente dans cette urgence climatique !

INSTAGRAM STORY 1080x1920px
Au Muséum de Bordeaux jusqu'au 25 avril 2021 pour son lancement, l'exposition Sentinelles du climat partira ensuite en itinérance dans la Nouvelle-Aquitaine. Domaine de Certes et Graveyron en Gironde, Pyrénées-Atlantiques... son circuit sera tenu à jour sur le site internet des Sentinelles du climat.

Concrètement ? L’exposition guide le visiteur de l'information à l'action à travers 4 espaces :

•    Informer sur l'ampleur et l'imbrication de la crise climatique et de l'érosion de la biodiversité pour s'interroger sur la portée de nos actes individuels sur les émissions de gaz à effet de serre et la hausse des températures.
•    Observer 3 milieux naturels sensibles de Nouvelle-Aquitaine, les plantes et les animaux qui s'y trouvent : comment peut-on envisager leur futur ?
•    Etudier le phénomène de changement climatique : comment les scientifiques s'y prennent-ils pour mesurer ses effets et prédire l'évolution des espèces suivies ?
•    Agir pour participer à la construction d'une société résiliente, prête à s'adapter : jeune ou adulte, politique ou acteur économique, en quoi chacun d'entre nous est partie prenante d'une planète viable et vivante ? Chacun pourra noter ses propositions ou voter pour des actions qui seront compilées dans un livre blanc avant diffusion.


Artisans locaux, réalisations en pin des Landes, toiles en matières recyclés... l’exposition accorde la forme avec le fond pour que l'exposition reflète ses valeurs environnementales et sociales.

L'expérience Sentinelles du climat éveille les consciences sans culpabiliser, elle interroge et invite à répondre : elle plonge le visiteur dans un voyage dont il est le héros pour concrétiser sans attendre le monde de demain. Conçue en partenariat avec le Muséum de Bordeaux pour un public de 7 à 77 ans (et au delà !), elle s'appuie sur les avancées du programme de recherche éponyme dans lequel la médiation scientifique est un axe fort pour créer du lien entre le scientifique et le grand public.

Impatient de la découvrir ? Dans les semaines à venir, des vidéos seront diffusées sur les réseaux sociaux des Sentinelles du climat pour découvrir les dessous de la création d'une exposition, et des panneaux passe-têtes disposés dans la métropole suggèreront une première immersion.

+ d'infos sur l'exposition sur le site internet www.sentinelles-climat.org

Au Muséum de Bordeaux jusqu'au 25 avril 2021 pour son lancement, l'exposition Sentinelles du climat partira ensuite en itinérance dans la Nouvelle-Aquitaine. Domaine de Certes et Graveyron en Gironde, Pyrénées-Atlantiques... son circuit sera tenu à jour sur le site internet des Sentinelles du climat.

Bénévolat : aidez-nous à pister les fourmis

Vous avez un faible pour les insectes ? Accompagnez-nous sur le terrain pour réaliser des suivis de colonies de fourmis, les Myrmica. Entre le 1er et le 10 juillet, votre aide sera précieuse pour mettre en œuvre le protocole sur le site choisi à Saucats. Il n’est pas nécessaire d’être naturaliste pour vous joindre à nous, il suffit d’être matinal et curieux ! Manifestez-vous auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Myrmica2

En quoi cela consiste ?
Nous cherchons à localiser les nids des colonies sur des sites que nous connaissons déjà. A l’aide de miel et armé de patience, il s’agit de « pister » les Myrmica jusqu’à leur fourmilière (mais rassurez-vous, elles ne s’éloignent pas à plus de 2m ;) ). Comme elles ne sont plus actives au-delà de 22°C, les suivis démarrent tôt le matin, généralement vers 6h ou 7h.
 
A quoi servent ces suivis ?
A mieux connaître l’azuré des mouillères (Phengaris alcon), un petit papillon bleuté inféodé aux prairies et aux landes humides ou tourbeuses. Si, si ! Son cycle de vie est très complexe et nécessite une plante – la gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe) – et des fourmis du genre Myrmica. Pour compléter les suivis déjà en place de papillons, de pontes et de gentiane, nous nous penchons désormais sur les fourmis. L’ensemble de ces études s’inscrivent dans notre programme de recherche « Les sentinelles du climat »  dont l’objet est de mesurer les effets du changement climatique sur la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine. Plus d’informations sur l’azuré des mouillères, les fourmis du genre myrmica et les sentinelles du climat
Contact :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bénévolat : aidez-nous à inventorier les mulettes

Amateurs de grand air et de promenades en bordure de rivières, nous avons besoin de votre aide ! Pour développer la connaissance des mulettes, moules d’eau douce protégées et témoins de la qualité des cours d’eau, nous cherchons à développer un réseau d’observateurs en ex-aquitaine. Que vous soyez marcheur, pêcheur, kayakiste, participez à notre inventaire : chaque observation est précieuse !

Contactez-nous par mail pour rejoindre le réseau de bénévoles et recevoir toutes les informations utiles : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RivièreLes cours d’eau de la Nouvelle-Aquitaine abritent de nombreux mollusques aquatiques dont une dizaine d’espèces de mulettes, des bivalves de grande taille. Bonne qualité de l’eau, débit d’eau minimum, continuité écologique : les mulettes sont particulièrement sensibles aux modifications de leurs habitats aquatiques. Ces exigences écologiques en font de véritables indicateurs de la qualité des cours d’eau, au même titre que certains poissons.

Pour autant, mises à part la Grande mulette et la Mulette perlière, de nombreux questionnements subsistent sur la répartition des mulettes en Nouvelle-Aquitaine et les connaissances sont lacunaires.
Fort de ce constat, un projet « Mulettes en Nouvelle-Aquitaine », porté par France Nature Environnement et piloté par Poitou Charente Nature, a vu le jour. Le principal objectif est de mettre en place et d’animer un réseau d’observateurs  répartis en Nouvelle-Aquitaine pour collecter un maximum d’informations. En charge de la coordination des actions menées en ex-Aquitaine, Cistude Nature compte y organiser des prospections sur les secteurs les plus favorables et les moins inventoriés.

Etant donné la densité du réseau hydrographique, nous espérons notamment nous appuyer sur des inventaires participatifs. Attention, certaines espèces de mulettes sont protégées et la collecte de leurs coquilles, même vides, est interdite : avant toute démarche, contactez-nous pour rejoindre le réseau de bénévoles et prendre connaissance des modalités de suivi que nous mettons en place. N’hésitez pas à nous joindre par mail si vous êtes amené à sillonner les rivières de l’ex-aquitaine et que le projet vous intéresse !!!
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RA-NA.fr : Amphibiens et reptiles de Nouvelle-Aquitaine... chez vous !

Cistude Nature et les associations spécialistes des amphibiens et reptiles de Nouvelle-Aquitaine lancent le site internet www.ra-na.fr pour vous aider à faire connaissance avec les espèces de votre région.

RANA2 2

"Un serpent dans mon jardin !", "Tiens c'est quoi cette grenouille qui chante ?", "Un lézard avec une gorge bleue, j'en avais jamais vu !" ...avec le confinement les observations vont bon train. Mais voilà, il n'est pas toujours évident de savoir à quelle espèce on a à faire. Alors les associations spécialistes des amphibiens et reptiles lancent un site internet qui va simplifier vos recherches : www.ra-na.fr (RA-NA pour Reptiles et Amphibiens et de Nouvelle-Aquitaine).

En un clic, le portail des reptiles et amphibiens de Nouvelle-Aquitaine liste et quantifie les espèces recensées dans chaque commune de la région. Développé à la fois pour les naturalistes du dimanche et les experts du terrain, le site vous permet aussi de :
  • vous informer sur les 50 espèces de la région (description, habitat, cycle de vie, conservation...)
  • visualiser et quantifier la répartition* de chaque espèce ;
  • consulter les animations, formations et sorties organisées ;
  • disposer d'une galerie photo de qualité ;
  • trouver le « SOS Serpents », « SOS Grenouilles », ou « SOS Mares » le plus proche de chez vous pour bénéficier de conseils personnalisés ;
  • vous informer sur les protocoles de suivi de moyen et long terme, dits "temporels" ;
  • trouver où saisir ses propres observations pour alimenter la base de données du site.

Car c'est bien là une nouveauté de cet atlas 2.0, et une première en France : rassembler toutes les données d'observation disponibles sur l'ensemble de notre grande région et permettre au plus grand nombre de les consulter. Prochainement, le portail devrait même s'enrichir de bandes sonores pour se familiariser avec les chants des grenouilles.

* pour assurer la préservation des espèces et la tranquilité des individus recencés, les données sont communiquées avec une précision réduite à des mailles de 5x5km.

RANA illustrationchiffresclés


Le Projet RANA : Reptiles et Amphibiens de Nouvelle-Aquitaine

Sous l’égide de France Nature Environnement Nouvelle-Aquitaine, les associations spécialistes de l’étude et de la conservation des Amphibiens et Reptiles en Nouvelle-Aquitaine ont souhaité s’associer pour coordonner leurs actions sur ces deux groupes faunistiques. Cistude Nature, le Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin, Poitou-Charentes Nature et ses associations membres (Charente Nature, Nature-Environnement 17, LPO, Deux-Sèvres Nature Environnement et Vienne Nature) se sont donc regroupés et présentent, via ce portail www.ra-na.fr, toutes les informations relatives à la connaissance et la conservation des Amphibiens et Reptiles de la région.

logos1
De nombreux partenaires associatifs et institutionnels sont également associés au projet : la LPO Nouvelle-Aquitaine, le CEN Nouvelle-Aquitaine, les CPIEs Nouvelle-Aquitaine, l’Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage, la Société Herpétologique de France, le Parc Naturel Régional du Marais Poitevin, etc.
logos2
Ce projet est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et la DREAL Nouvelle-Aquitaine. La collecte de données naturalistes a été permise par les précédents projets d'Atlas et d'acquisition de connaissance soutenus par de nombreux partenaires.
logos3

Le Projet RANA : Reptiles et Amphibiens de Nouvelle-Aquitaine

Les cours à la maison c’est bien …allongé dans l’herbe c’est bien aussi !

La nature n'est pas confinée et s'en émerveiller c'est bon pour le moral !  Cistude Nature entend continuer à accompagner petits et grands dans l'observation et la découverte de leur environnement. Pour poursuivre cette activité, l'association lance le groupe facebook "Les cours à la maison c'est bien ...allongé dans l'herbe c'est bien aussi !" : chacun peut y partager les photos de ses trouvailles, apprendre à les reconnaître et y faire le plein d'anecdotes.

Capture

Nul besoin d'être expert naturaliste pour observer les merveilles de notre environnement. La nature, loin s'en faut, n'est pas confinée, et cette dernière se donne suffisamment en spectacle pour que chacun puisse en profiter. Chez soi, dans son jardin, sur son balcon, en allant se dégourdir les jambes, sur le chemin des courses, en ville comme à la campagne : mère nature s'invite partout.
 
Pour accompagner petits et grands dans leurs découvertes, et faute de pouvoir le faire en sorties collectives, l'association Cistude Nature lance de l'animation nature en ligne. Chacun est ainsi invité à pratiquer en famille un peu d'observation naturaliste... à partager ! Comment s'y prendre ? L'association a lancé le groupe facebook "Les cours à la maison c'est bien ...allongé dans l'herbe c'est bien aussi !" : chacun peut y partager une photo de ses trouvailles. Elodie, l'animatrice nature de l'association, est même là pour aider à déterminer de quoi il s'agit. Pendant ces quelques semaines de confinement, elle livrera ses anecdotes et proposera des devinettes 100% nature.
 
En ces temps de confinement, il est une activité à laquelle il reste permis de s'adonner : celle de contempler la nature à l'oeuvre. Pratiquée tant que possible et dans le respect des consignes sanitaires, elle peut même être recommandée pour garder le moral. Ainsi, certains parlent même de vitamine G (pour Green Vitamine en anglais, vitamine verte), une vitamine qui n'existe pas mais qui fait référence au rôle essentiel des végétaux qui nous entourent. Alors, on attend quoi ?

Capture2

Contacts :
 
Directeur de Cistude Nature
Christophe Coïc – 06 89 35 87 27 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Animatrice nature :
Elodie Malavialle – 07 83 40 14 81 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Contact presse :
Carine Lecoeur – 06 77 89 40 90 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Joomla Templates by Joomla51.com