Agenda du mois

dimanche 29 avril / 14:30 - 16:30
Flore de nos rues
samedi 05 mai / 14:00 - 16:30
Reptiles : rencontre & photos

Voir toutes les sorties

logo sc 2lignes 2 SOS

Description de l'espèce

La Cistude d'Europe est une petite tortue (de 10 à 20 cm) dulçaquicole (d'eau douce). Sa carapace peu bombée, de couleur sombre, est ponctuée de jaune tout comme les pattes, la tête et la queue. Le plastron souvent jaunâtre ou noirâtre présente une grande variation de colorations. Ses pattes sont palmées et pourvues de fortes griffes. Sa queue est longue et effilée.

E.o.orbicularis-033

Le dimorphisme sexuel est assez important chez cette espèce. Les femelles sont à maturité plus grosses que les mâles, leurs plastrons sont plats et leurs queues plus longues, plus effilée avec le cloaque à l'aplomb de la carapace. Les yeux sont jaunes. A l'inverse, les mâles ont un plastron concave et un cloaque plus éloigné du bord de la carapace. Les yeux sont rouges.

YeuxFemelle                                                                   Mâle

Attention à ne pas confondre avec les tortues exotiques !

La Trachémyde écrite (plus communément appelée Tortue "de Floride")
Tortue généralement de grande taille, à la carapace ovale, bombée et dentelée à l'arrière. Sa robe à dominance brune et marbrée de ligne jaune et la tête présente derrière les yeux de grandes taches rouges ou jaunes.

Originaire d'Amérique, la Trachémyde écrite a été largement importée dans les années 70 comme animal de compagnie. Ces animaux, qui vivent longtemps et atteignent des tailles importantes, sont trop souvent relachées dans le milieu naturel. Elle interdite d'importation depuis 1997, mais des cas de reproduction à l'état naturel existe déjà dans la région.

Floride

 

La Tortue serpentine
La Tortue serpentine est une tortue au physique remarquable et capable d'atteindre des dimensions impressionnantes. Son bec crochu et ses écailles cornées sont caractéristiques. Cette espèce est désormais interdite à la vente car considérée dangereuse, mais des individus sont parfois retrouvés à l'état naturel en Aquitaine. Le climat pourrait convenir aux exigences de l'espèce et permettre l'installation d'une population.

Chelydra

Actualités

  • "Adopte un arbre ! " - Participer à la recherche s...

    19 avril 2018
      Vous aussi, votez pour notre projet « Adopte un arbre » ! Le projet retenu, vous pourrez mesurer chez vous pendant 2 mois les effets du changement climatique sur les arbres et arbustes de No...
  • "Nous, mammifères" à la bibliothèque du Haillan

    30 janvier 2018
    Vendredi 2 février à 19h, la Bibliothèque du Haillan diffusera "Nous, Mammifères" (62min), un film réalisé par Marie Daniel et Fabien Mazzocco.Co-produit par Cistude Nature et Mauvaises graines, le fi...
  • Adhérer à la SFEPM en ligne !

    22 novembre 2017
    La Société Française pour l'Etude et la Protection des Mammifères (SFEPM) est une association qui, depuis 40 ans, oeuvre pour la protection et la connaissance des Mammifères sauvages ainsi que pour la...
  • Guide technique de conservation du Lézard ocellé e...

    16 mai 2017
    Le Lézard ocellé occupe en Aquitaine le littoral atlantique et les coteaux secs de Dordogne et Lot-et-Garonne, où l’on retrouve des habitats prioritaires de la directive européenne (dunes grises, pelo...
  • Actes du 38ème colloque francophone de mammalogie ...

    08 mai 2017
    Les Actes du 38ème colloque francophone de mammalogie de la SFEPM sont disponibles dans un numéro spécial d'ARVICOLA. Le détail ici Pour les commander : site de la SFEPM
Joomla Templates by Joomla51.com