Bénévolat : aidez-nous à pister les fourmis

  • Imprimer

Vous avez un faible pour les insectes ? Accompagnez-nous sur le terrain pour réaliser des suivis de colonies de fourmis, les Myrmica. Entre le 1er et le 10 juillet, votre aide sera précieuse pour mettre en œuvre le protocole sur le site choisi à Saucats. Il n’est pas nécessaire d’être naturaliste pour vous joindre à nous, il suffit d’être matinal et curieux ! Manifestez-vous auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Myrmica2

En quoi cela consiste ?
Nous cherchons à localiser les nids des colonies sur des sites que nous connaissons déjà. A l’aide de miel et armé de patience, il s’agit de « pister » les Myrmica jusqu’à leur fourmilière (mais rassurez-vous, elles ne s’éloignent pas à plus de 2m ;) ). Comme elles ne sont plus actives au-delà de 22°C, les suivis démarrent tôt le matin, généralement vers 6h ou 7h.
 
A quoi servent ces suivis ?
A mieux connaître l’azuré des mouillères (Phengaris alcon), un petit papillon bleuté inféodé aux prairies et aux landes humides ou tourbeuses. Si, si ! Son cycle de vie est très complexe et nécessite une plante – la gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe) – et des fourmis du genre Myrmica. Pour compléter les suivis déjà en place de papillons, de pontes et de gentiane, nous nous penchons désormais sur les fourmis. L’ensemble de ces études s’inscrivent dans notre programme de recherche « Les sentinelles du climat »  dont l’objet est de mesurer les effets du changement climatique sur la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine. Plus d’informations sur l’azuré des mouillères, les fourmis du genre myrmica et les sentinelles du climat
Contact :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.