Inventaires des Mammifères terrestres : connaissance, enjeux écologiques et préconisations de conservation

Les mammifères terrestres (hors Chiroptères) rencontrées en Aquitaine sont principalement nocturnes, pour mettre en avant leur présence Cistude Nature utilise diverses techniques et protocoles:

- détection des indices de présence : c'est la méthode la plus simple car elle ne nécessite pas de matériel particulier. Cependant, une bonne connaissance de la biologie et de l'écologie des espèces est nécessaire pour assurer un maximum de réussite dans la détection des indices que sont les empreintes, les fèces, les restes de repas, les poils...

 Renard empreintes CopierLoutre epreinte Copier         

- utilisation de pièges photographiques : ce matériel est de plus en plus utilisé et permet d'augmenter les chances de contact avec des individus. Même si cette technique permet souvent la détermination spécifique, selon la qualité de la photographie, on ne peut parfois pas atteindre l'espèce. C'est en particulier vrai pour la disctinction entre Vison d'Europe/Vison d'Amérique. Les pièges photographiques sont des bons compléments à la recherche des indices de présence en particulier pour les espèces discrètes et qui laissent peu de traces.

 piege photo1 Copier CopierBlaireau piege photo CopierBelette piege photo Copier

 - piégage : nous l'utilisons surtout pour les "micromammifères" à l'aide de pièges type INRA couplés d'un dortoir afin de déterminer le cortège de petits mammifères sur un secteur donné. D'autres pièges comme des ratières pliantes peuvent être utilisées pour des espèces un peu plus grosses comme le Campagnol amphibie dans le cadre d'opérations particulières (espèces protégées donc soumises à autorisation de capture).

 INRA dortoir CopierCamp amphibie Diane Copier

 - analyse des pelotes de réjection : c'est une autre technique pour connaîte les petits mammifères d'un secteur. Elle est plus précise sur la détermination des espèces par des critères craniens, mais elle est contrainte, d'une part, par la présence dans le secteur en question de l'Effraie des clochers, et d'autre part, au rayon d'action de l'effraie (environ 2 km) à partir duquelle les pelotes sont découvertes.

 Pelote analyse Copier

 - tubes à crottes : ils sont utilisés pour la détection du Crossope aquatique qui laissent ces crottes dans un tube ouvert et appâté. Les crottes sont ensuite analysées au microscope pour confirmer la présence de proies spécifiques de la musaraigne comme des insectes aquatiques. Toutefois la présence du Crossope de Miller dans les Pyrénées-Atlantiques rend l'identification spécifique difficile. Il faut alors s'arrêter au genre Neomys sp.

 Tube Crossope 2 Copier

 - pièges à traces : il s'agit d'un mélange de sable et d'argile permettant la production d'un sol meuble et fin sur lequelle les animaux passent et y laissent leurs empreintes (cf. empreinte de Renard roux plus haut).

Toutes ces techniques sont complémentaires et sont utilisées en fonction des objectifs d'études à réaliser.

Joomla Templates by Joomla51.com